Le 30 septembre 2021, l’Institut Freudien de Psychanalyse de Montpellier avait le regret d’apprendre le décès de Georges Philibert, directeur fraîchement retraité, qui laissera dans les esprits le souvenir d’un homme enjoué et passionné par l’enseignement de la Psychanalyse. Certain(e)s l’ont connu élève en classe d’Éric Ruffiat et d’autres, professeur à Montpellier, didacticien et superviseur, nous garderons dans nos cœurs tous les bons moments partagés auprès de cet homme, d’une grande finesse d’esprit, épicurien, à la fois discret et généreux.

De ce vécu partagé, l’ensemble s’avère bien supérieur à la somme des parties, c’est le propre des coïncidences mais comme il n’y a pas de hasard, alors les regrets n’ont pas leur place.
Pour ton indéfectible confiance, sagesse et bienveillance qui nous ont permis d’aller au-delà de nos principes pour mieux nous redécouvrir.

Au nom de tous merci Georges.

UA-61525660-1