• Bienvenue sur le site de l'I.F.P.M
    L'IFPM est un centre de formation psychanalytique, membre de la Fédération Freudienne de Psychanalyse (F.F.D.P.), qui propose une formation certifiante de psychanalyste.
  • 2005/2017 - 12 ans d'expertise
    la nouvelle rentrée de septembre 2017. Nombre de places limité.
  • Découvrez nos formations de psychanalystes
    Vous trouverez comment devenir psychanalyste, suivant les indications données par Sigmund Freud. La Fédération Freudienne de Psychanalyse (F.F.D.P.), reconnait des psychanalystes Certifiés, ayant suivi un cursus de formation théorique et une analyse didactique.

 

Vous souhaitez des renseignements? Contactez-nous au 06.19.57.44.09

1er cours de Première année

iLe premier cours de première année se déroulera le jeudi 21 septembre à 18h

Découvrir le calendrier

 

Centre de consultations thérapeutiques

Découvrez tous les psychanalystes de l'Institut Freudien de Psychanalyse de Montpellier

Voir les profils

Formation pour les salariés

Possibilité de prise en charge de la formation pour les salariés grâce au label "Formation Continue"

Numéro d'agrément : 91340869434

 

Découvrez l'IFPM en vidéo

Découverte et explication des différentes thérapies

Cliquez sur les liens ci-dessous pour découvrir les définitions

  1. 1
    La psychanalyse

    Elle a été créée par Sigmund FREUD en 1900, il découvre que l’inconscient guide de manière sous jacente et autonome nos choix, nos actes, pensée etc…

    Cette méthode de recherche consiste principalement à mettre en évidence la signification inconsciente des paroles, des actes, des phantasmes, des rêves, des délires d’une personne.

    Dans le respect et l’intégrité de l’analysant, la psychanalyse est un traitement par l’inconscient, des échecs, des angoisses et peurs, des dépressions, des phobies, des anxiétés et de la solitude. Ainsi que des blocages affectifs et sexuels, sociaux ou professionnels.
    L’analysant avance à son rythme, l’analyste est son « support » et non son « Gourou ».
    La personnalité de l’analysant est respectée et il n’y a pas de manipulations mentales de la part de l’analyste.

    La psychanalyse vise à mettre à bas les mécanismes de défenses qui utilisent une énergie psychique considérable.

  2. 2
    La psychothérapie analytique

    La psychothérapie est une démarche qui vise par une approche psychologique, le traitement de symptômes et le développement personnel.
    Ce processus peut emprunter des voies diverses et des méthodes variées qui vont déterminer la durée de l’entreprise et la nature de l’aboutissement.

  3. 3
    La psychothérapie relationnelle

    La psychothérapie relationnelle s’efforce de restituer à la personne ses capacités, ses repères, de l’amener par le biais du psychanalyste à découvrir le sens caché de son langage, afin qu’il ne répète plus sans cesse le même scénario dramatique.
    L’individu souvent impliqué affectivement dans le confit n’est plus en état de se positionner objectivement face à sa famille, à son couple, à ses enfants, au travail, et c’est là la tâche première du psychanalyste, que de lui redonner les clés de sa réussite qu’il croit avoir oubliées mais qu’il porte depuis toujours en lui.

    Tout le travail du psychanalyste consistera dans un premier temps à recueillir et décoder ces moyens et secondairement de les renvoyer à son auteur pour qu’il s’en serve et se délivre.

    La formation du psychanalyste relationnel s’échelonne sur 3 années et se divise en trois parties : les cours théoriques, les cours pratiques et une cure analytique individuelle.

    Les cours théoriques reprennent les grands courants en matière de connaissance de l’Homme : psychologie générale, psychologie sociale, psychanalyse de l’enfant, psychanalyse de l’adulte, initiation à la sexologie etc.
    Néanmoins, l’abord de ces courants souvent si différents demandent de la part du futur psychanalyste une grande ouverture d’esprit, une curiosité naturelle et un intérêt certain pour les comportements humains.

    Les ateliers pratiques consistent en une reproduction de mise en situation, afin d’entrer de plain pied dans le déroulement d’une séance possible, souvent vécue, puisque des psychanalystes indépendants viendront tout au long de l’année apporter leur expérience professionnelle.  

  4. 4
    Initiation à la psychanalyse

    Cette session est ouverte à tous. Elle s’adresse à toute personne désirant découvrir la psychanalyse en général ou approfondir les connaissances déjà acquises :

    Pour se former, dans le but d’une reconversion professionnelle ;
    Pour tout les professionnelles de la relation d’aide et de soin, afin d’accroître son efficacité et de développer ses facultés d’écoute et d’échange (médecins, personnel hospitalier, kinésithérapeutes, éducateurs, enseignants, commerciaux, sophrologues, thérapeutes en général…)
    Pour un enrichissement personnel.
    Pour répondre à des questions existentielles, philosophiques et personnelles.

    Les cours théoriques reprennent les grands courants en matière de connaissance de l’homme : psychologie générale, psychologie sociale, psychanalyse de l’enfant, psychanalyse de l’adulte, initiation à la sexologie etc.
    Néanmoins, l’abord de ces courants souvent si différents demande de la part de l’élève, une grande ouverture d’esprit, une curiosité naturelle et un intérêt certain pour les comportements humains.

  5. 5
    La sexothérapie

    C’est à partir des théories de Sigmund Freud sur la sexualité infantile, que le corps médical et scientifique a commencé à s’intéresser à l’univers de la sexualité.
    Le rapport Kinsey publié en 1948 montre que le comportement sexuel est très variable d’un individu à un autre, et constate que les dysfonctionnements sexuels et certains types de perversions étaient beaucoup plus fréquentes qu’on ne le pensait. C’est ensuite en 1966, que Masters et Johnson apportent de nombreuses informations sur la physiologie sexuelle, sur les causes et traitements des troubles de la sexualité.

    Dans les années 70, la sexologie devint alors une discipline à part entière, qui traite de la sexualité sous toutes ses formes et dans tous ses états ; elle étudie les comportements sexuels au travers du désir et de la pratique sexuelle. Elle a pour but de comprendre les comportements, d’en dégager les origines et ainsi d’apporter le mieux-être souhaité dans une vie sexuelle plus épanouissante.

    Il faut savoir que la majorité des troubles sexuels sont d’origines psychiques, et rares sont les causes organiques (mais pourtant à ne surtout pas négliger). Les résultats obtenus par les thérapies sexuelles sont très encourageants, puisque dans 80% des cas les troubles disparaissent.
    Les sexotherapies sont très diverses, corporelles, psychodynamiques, stratégiques, systémiques et les inclassables. Mais la majorité des thérapies sont issues des travaux de Masters et Johnson, avec une influence behaviouriste où on tente de rétablir ou d’améliorer la communication entre les deux partenaires, et d’impliquer le conjoint dans la démarche thérapeutique.

Les denières actualités de l'IFPM

UA-61525660-1